Notre balise Locbox M-lithium a accompagné Jean Paul Averty pendant son périple en Paddle

Le matin du Dimanche 21 Juin 2015,  Jean Paul Averty a décidé de réaliser un défi qui lui tenait à cœur: réaliser un Trek en Paddle . Ayant au départ  pour objectif d’effectuer son parcours en 20 jours, il a finalement réussi à le réaliser en seulement 6 jours.

photo-averty-1

Afin de retracer son périple de manière précise et cartographiée, Monsieur Averty a décidé d’emmener avec lui une de nos balises: la M-lithium. Cette dernière l’a alors accompagné lors de cette aventure et a alors pu retracer son parcours. Voici l’histoire du périple de Monsieur Jean Paul Averty.

Etant au départ accompagné par trois collègues Stéphane, Damien et Florian, Jean Paul Averty s’est, dès le premier jour de son parcours, retrouvé seul à ramer. Ayant effectué son départ à Toulouse, son but était d’arriver à Royan en quelques jours et en le moins de temps possible. Celui-ci est passé par différents endroits au cours de son Trek : le Port de Montek, le port de Castelsarrasin, la ville dec Moissac, la « Halte de Bateaux » de Boé, le port de Buzet, la ville de Marmande, le port de Meilhan,Le port de Langoiran, le Pont Levis « Chaban-Delmas, le Chenal de Mortagne et la commune de Saint Georges de Didonne. Sur son chemin et dans les différents ports dans lesquels il est passé, il a croisé beaucoup de bateaux. Il a également traversé, entre autres, le fleuve de la Garonne et la baie de Saint Georges. Jean Paul Averty a terminé son périple le 26 juin 2015 à 19h00 en arrivant sur la plage de Royan.   Au cours de son périple en Paddle, celui-ci a parcouru 356 km en 61 heures et  en 6 jours. La vitesse utilisée lors de son parcours est estimée à 5,84 km/h en moyenne. Tout au long de son trajet, la balise GPS lithium a accompagné cet aventurier pendant son périple et dans les différents endroits parcourus. Celle-ci a lui a a été très utile car elle lui a permis de lui fournir, entre autre, des informations sur son parcours.

photo-averty-2

Lors de son Trek, Jean Paul Averty a été confronté à plusieurs éléments et différents environnements. Celui-ci a alors rencontré des environnements parfois humides, parfois secs ou encore parfois sauvages et est passé par des forêts, des fleuves, des cours d’eaux ou encore des plages. Pour enregistrer son parcours et avoir des éléments d’information concernant , par exemple , la durée totale de son trajet  ou encore sa vitesse d’avancée, il fallait à Monsieur Averty une balise qui puisse rester intact tout au long de son voyage sans se détériorer ou s’abîmer à cause de certains éléments comme l’eau, le sable ou encore l’humidité. La balise Locbox M-Lithium était alors le bon choix pour Jean Paul  Averty car celle-ci, grâce à son étanchéité et sa solidité, a pu fonctionner sans être altérée par des intempéries ou des éléments de la nature rencontrés. De plus, la balise M-Lithium ayant une autonomie de 10 mois, celle-ci était adaptée à un long périple comme celui de Monsieur Averty dans lequel on ne pense pas toujours à recharger la batterie et pendant lequel les occasions pour recharger une batterie sont rares.

locboxlocbox eau

Jean Paul Averty s’est aventuré pendant son parcours dans des endroits où le réseau GSM n’était pas toujours présent. La balise M-Lithium avait, malgré cela, la capacité d’enregistrer le trajet parcouru, les endroits d’arrêts et d’autres éléments d’informations liés au trajet dans sa mémoire interne en attendant de les communiquer au principal intéressé; C’est lorsque Monsieur Averty retrouvait un réseau GSM que la balise lui communiquait alors sur son téléphone portable les différentes informations stockées jusque là sur son trajet. Ce mode de fonctionnement permettait un traçage précis, instantané et en temps réel de son trajet sans être affecté par la présence ou non d’un réseau GSM.

En plus de son parcours représenté sur une carte, la balise M-lithium pouvait aussi indiquer, sur cette même carte, les différents points d’arrêts de Jean Paul Averty pendant son Trek. Celle-ci avait aussi la capacité  de fournir en fin de journée un résumé cartographié du parcours effectué pendant la journée. Ces informations concrètes et illustrées sur une carte ont pu permettre à Monsieur Averty d’avoir une idée concernant le trajet qu’il a effectué par jour et dans la globalité de son Trek. Il avait également la possibilité d’évaluer, grâce à cette fonctionnalité, le nombre d’arrêts qu’il avait fait au cours de son parcours. La balise M-Lithium permettait également à Monsieur Paul Averty  d’obtenir des informations sur le nombre de kilomètres parcourus par jours et tout au long du parcours, sur la durée totale des trajets effectués dans la période, sur la vitesse globale utilisée pendant ce trek ainsi que la vitesse maximale atteinte et  la durée globale des arrêts. C’est grâce à ces informations que Jean Paul Averty a réussi à avoir des indications chiffrés et précises sur son trajet , qui lui ont permis, notamment, d’avoir plus d’informations sur la performance réalisée lors de ce trek et d’avoir plus d’éléments concrets pour raconter son histoire d’aventurier.

Mygeotraceur

mygeotraceur2

La balise M-lithium a été très utile a Jean Paul Averty, comme il a été décrit lors des précédents paragraphes. Celle-ci a alors pu accompagner Monsieur Averty pendant son périple en lui fournissant les informations dont il avait besoin et sans se détériorer au cours du trajet. On peut donc affirmer que la balise Géotraceur M-Lithium est adaptée à des périples comme le Trek en paddle effectué par Monsieur Averty. Elle pourra alors accompagner d’autres personnes voulant faire d’autres types de voyages ou des sportifs voulant effectuer des trajets physiques. Si vous souhaitez alors effectuer un Trek ou un long trajet (surtout si vous passez par des endroits dans lesquels le traceur pourrait être au contact de l’eau), que vous ne souhaitez pas avoir un objet qui se détériore rapidement et que vous voulez avoir des informations sur votre trajet instantanément et en temps réel, cette balise est faite pour vous!  N’hésitez donc pas à commander une balise M-Lithium et vous effectuerez alors un bon périple sans vous soucier que votre balise s’arrête de fournir des informations à cause d’un problème de réseau ou encore que celle-ci soit affectée par des éléments extérieurs comme l’eau. Il faut bien noter que la Balise M-Lithium, de par son étanchéité, est le bon choix pour des Treks dans lesquels il est possible que la balise soit au contact de l’eau.Pour un Trek ou un périple dans lequel le parcours n’est pas effectué dans des zones humides ou des cours d’eaux tels que les rivières, les mers, les océans ou autre, la balise Locbox Nano pourrait convenir car celle-ci est moins lourde, plus petite et plus compacte. Sa petite taille facilite sa mise en place dans différents endroits et lui permet de rester discrète. Elle pourrait alors accompagner les personnes qui voudraient effectuer un périple sur des zones non humides. Si cela est votre cas, n’hésitez pas à commander la balise Locbox Nano.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.